Choisir son cursus universitaire n’est pas une décision à prendre à la légère. Plusieurs facteurs entrent en jeu et les tensions extérieures ne sont pas là pour arranger les choses. Entre la pression du bac, les souhaits des parents et le manque d’informations sur la réalité des métiers, le choix est tout simplement pénible. Pour vous aider à surmonter cette étape, voici quelques conseils.

Faire quelques points pour choisir sa filière

Premièrement, méditez sur ce qui vous passionne le plus dans la vie et combinez-le avec vos matières préférées en cours. Ensuite, faites le rapport avec vos résultats scolaires. Mieux vaut demander une formation qui vous est accessible et où vous serez sûr d’être admis, que de se faire recaler sur vos choix. Par contre, avec une excellente note à la fin de votre cursus scolaire, visez loin et privilégiez les formations de qualité. Toutefois, ne manquez pas de vous renseigner sur les coûts de formation. Ce serait dommage de devoir abandonner le campus par faute de moyen. Discutez-en avec votre famille. Une fois fixé, soyez méticuleux dans la rédaction de votre lettre motivation et désir d’intégrer une grande école ou une université, mais aussi une filière spécifique. La stratégie de formulation choisie est un critère de sélection majeur pour les facultés.

Solliciter des aides-externes

Consulter vos proches vous permettra d’avoir des idées sur ce que vous pouvez faire. Les conseillers d’orientation peuvent également vous guider. Mais si vous souhaitez avoir des informations plus posées et plus sûres, renseignez-vous directement auprès des services d’accueil des établissements universitaires. Prendre part aux diverses portes ouvertes comme les salons de l’étudiant est également un portail d’informations utiles pour les futurs étudiants. Concernant les frais d’inscription, sachez qu’ils dépendent généralement du type d’établissement. Certaines institutions exigent des frais autres que ceux présentés dans les universités dont il faut s’acquitter. En fonction des cas, certains étudiants peuvent aussi bénéficier d’une bourse d’études. D’autres recevront de l’aide au logement ou accéder à des prêts étudiants. Pour cela, la majorité des demandes de subvention se font en ligne. Il n’est pas rare que les régions ou les départements allouent un budget spécial pour soutenir les étudiants nécessiteux. Certaines fondations et associations locales proposent également de financer les études de quelques chanceux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *