Quand on fait une demande de prêt immobilier, on nous demande de souscrire à une assurance emprunteur. Si le contrat ne vous convient pas, sachez qu’il est aujourd’hui possible de changer votre assurance emprunteur même en cours de prêt. Retrouvez dans cet article les avantages de changer d’assurance emprunteur, ce que dit la loi sur le changement d’assurance emprunteur et quelques conseils pour le changement.

Des raisons pour changer d’assurance emprunteur

Si l’on change d’assurance emprunteur, c’est pour trouver un contrat plus économique. Il faut, pour ce faire, comparer les offres et faire jouer la concurrence. Néanmoins, selon la loi, même si vous trouvez une assurance emprunteur moins chère, vous ne pouvez pas y souscrire que s’il présente les mêmes garanties que votre précédent contrat.

Si l’on décide de changer d’assurance emprunteur, c’est aussi pour souscrire un contrat plus adapté à sa situation professionnelle, notamment si cette dernière vient d’évoluer. Par exemple, si vous venez d’être promu à un nouveau poste dans votre entreprise alors que vous venez d’adopter un contrat d’assurance emprunteur, en changer vous fera bénéficier d’un rabais allant jusqu’à 40 % sur vos primes d’assurance. En outre, si votre état de santé a changé, le choix d’une autre assurance emprunteur vous permettra d’économiser en revérifiant les exclusions de garanties.

Que disent les lois sur le changement d’assurance emprunteur ?

Au fil des ans, de nouvelles lois sur le changement d’assurance emprunteur sont apparues. Pour mieux choisir son assurance emprunteur, il est important de connaitre ces lois. En 2001 apparut la loi MURCEF. Elle interdit la cession liée à un prêt et à une assurance, ce qui n’a pas vraiment permis aux emprunteurs de changer d’assureurs. Puis en 2008, la loi Châtel est apparue. Elle a défini que tous les contrats d’assurance emprunteur sont renouvelables automatiquement. En 2010, la loi Lagarde reconfirme le droit de choisir librement son assurance emprunteur tout en interdisant à la banque de modifier le taux du prêt si l’emprunteur opte pour une autre assurance. Vient ensuite, en 2014, la loi Hamon indiquant que l’annulation et le changement de contrat d’assurance emprunteur peuvent se faire à n’importe quelle période pendant la première année qui suit l’adoption d’une assurance. Enfin, en 2017, l’amendement Bourquin a été établi sur l’assurance de prêt immobilier. Cette loi permet de compléter les précédentes en permettant aux emprunteurs, depuis le 1er janvier 2018, de résilier annuellement leur assurance et d’en changer à la date d’anniversaire. Ces lois offrent ainsi aux emprunteurs l’opportunité de résilier leur contrat d’assurance emprunteur afin de trouver une meilleure offre et réaliser des économies considérables sur leurs primes d’assurance.

Conseils pour changer d’assurance emprunteur

Si vous voulez changer d’assurance emprunteur, nous vous conseillons de bien comparer les clauses. Vous devez vous assurer que le nouveau contrat s’adapte à vos attentes, à votre situation professionnelle et qu’il vous permet de réaliser des économies. Faites également attention aux délais imposés par la loi lorsque vous prévoyez de changer votre assurance emprunteur. L’idéal est de vous y mettre quatre mois avant la date d’anniversaire du paraphe du prêt. Enfin, pour éviter les casse-têtes, nous vous recommandons de privilégier une solution clés en main, c’est-à-dire de mandater un courtier ou un organisme d’assurance pour réaliser les procédures à votre place, notamment pour envoyer les courriers, traiter les objections, suivre les réponses, mettre en place définitivement le nouveau contrat, etc. Vous pouvez par exemple collaborer avec Wedou pour changer d’assurance emprunteur aisément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *