Le métier d’historien est essentiel au développement : il détermine si une société évolue ou si elle régresse par rapport au passé. Les historiens ont un point de vue inégalé sur le passé, grâce à des années d’études dans le domaine. Si ce métier vous intéresse, voici quelques points approfondis à son sujet.

Les qualités d’un historien

Pour être historien, il faut avoir une grande culture générale ainsi qu’une bonne capacité analytique. La connaissance des langues serait un atout en plus. En effet, le plus souvent les historiens sont multilingues et ont une notion des langues mortes. Il faut également de la patience, car il y a beaucoup de documents et d’événements à retenir. Néanmoins, la capacité la plus recherchée chez un historien est l’objectivité. Sa façon d’approcher son travail doit être dépourvue de tout jugement ou valeur personnelle.

La formation pour devenir Historien

Le baccalauréat économique et social permet un accès facile aux études supérieures en histoire. Après les trois premières années de licence, vous pouvez déterminer le domaine ou la période qui porte votre intérêt. Ce n’est que lors du Master et du Doctorat que vous pouvez vous spécialiser dans ce dernier. Ce domaine peut être une époque, par exemple, la Guerre Froide ou un domaine (la religion, l’art ou la politique).

La carrière d’historien et son évolution

Pour devenir Historien, il faut de la patience et de la persévérance. En effet, ce métier est réservé aux plus studieux et aux plus motivés. Les meilleurs établissements pour accéder à une carrière d’historien sont les universités supérieures et les Écoles Normales Supérieures. Après leur doctorat, ces établissements ont permis à plusieurs étudiants de devenir maîtres de conférences. Il y a également une possibilité de devenir un enseignant-chercheur avec des années d’expérience et une habilitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *