Pour une facilité d’accès aux soins en entreprise, l’ANI ou Accord National Interprofessionnel a ordonné depuis le 1er janvier 2016 la globalisation de la couverture médicale à tous les salariés. Concrètement, tout employeur est obligé d’adhérer à une mutuelle santé d’entreprise pour tous ses employés et leurs ayants droit, dont leurs conjoints ainsi que leurs progénitures.

Optez pour une bonne mutuelle santé d’entreprise

Si vous êtes en couple, marié ou pacsé, il est fort possible que vous soyez affiliés séparément à une mutuelle santé. Dans ce cas, il faut faire une comparaison des contrats afin de choisir le plus à même pour vous satisfaire en matière de soins médicaux. Il faut donc mener une étude par rapport aux taux de remboursements et de prises en charge de vos dépenses en cas de maladie. Vous pouvez faire une double affiliation si vous ne vivez plus ensemble. C’est une des meilleures solutions, car vos enfants pourront donc adhérer aux deux mutuelles.

Les conditions de rattachement des enfants à un complémentaire santé

Si vous désirez inscrire vos enfants en tant que bénéficiaires de votre mutuelle d’entreprise, il faut recueillir des renseignements auprès de votre employeur. Il s’agit notamment des conventions et des contrats générés entre la mutuelle et l’entreprise souscriptrice. En pratique, une copie du livret de famille est requise afin de vérifier les liens de parenté existants entre l’employé et ses ayants droit. Une attestation de sécurité de sociale est aussi demandée en complément du dossier. Pour toute naissance, vous devrez en faire part auprès de la mutuelle pour que le nouveau-né puisse jouir des soins convenus dans les contrats préétablis.

La délimitation de l’âge de votre enfant en tant qu’affilié d’une mutuelle d’entreprise

En règle générale, un enfant peut bénéficier d’une couverture médicale jusqu’à ses 16 ans. Après, les clauses d’affiliation résultent de ses activités. Un enfant peut jouir d’une couverture de la mutuelle familiale si les conditions suivantes sont réunies. Il doit encore être étudiant, dans l’incapacité de travailler ou si jusqu’à 20 ans, il est sans emploi et vit encore sous les ailes de ses parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *