Peut-être que dans l’esprit de beaucoup, le métier de juge d’instruction a quelque chose de prestigieux, de noble. C’est sans doute vrai, mais si vous envisagez cette carrière, pensez-vous que vous êtes taillé pour ce métier ? Voyons brièvement les rôles que doit assumer un juge d’instruction ainsi que les qualités et les compétences qu’il doit avoir et maîtriser.

Êtes-vous fait pour ce métier ?

D’abord, des qualités telles que la rigueur et le sang-froid sont indispensables. Et dans les faits, un juge d’instruction entre en scène dès lors qu’un crime ou un délit est commis, et il instruit l’affaire dans le sens où il la met en état d’être jugée. Pour ce faire, il va constituer un dossier contenant tous les éléments et informations concernant le/s suspect/s. Il a aussi pour rôle d’interroger les témoins. Dans certains cas, c’est le Procureur de la République qui le saisit pour ouvrir une information judiciaire et il peut arriver que ce soit une victime qui le fasse en se constituant partie civile.

Il faut suivre des formations pour accéder au métier de juge d’instruction

Il faut être au moins titulaire du bac pour envisager les formations pour devenir juge d’instruction. A partir du bac, la formation dure entre 4 et 5 ans afin d’obtenir un M1 ou un M2 en droit par exemple. La formation peut aussi mener vers un diplôme d’IEP pour Institut d’études politiques. Puis, comme tous les autres candidats au poste de juge d’instruction, vous devez suivre des cours de 31 mois à l’Ecole nationale de la magistrature ou ENM qui est situé à Bordeaux, et uniquement dans cette ville. Cependant, le métier de juge d’instruction peut être accessible sur concours si vous avez un bac+4 au minimum ou une préparation possible dans un IEJ pour Institut d’études judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *